Lowriding, Pro Touring, Hot Rodding… Les différents types de tuning

Le tuning de voiture consiste à customiser un véhicule en remplaçant les pièces d’origine pour avoir un style unique. Le moteur est parfois boosté au maximum pour gagner une course sur ligne droite pour les Hot Rod. Pour les lowride, ce sont les suspensions hydrauliques qui sont modifiées. Dans le pro touring, la voiture bénéficie d’une entière modification. Découvrez de plus amples informations sur ces différents types de tuning dans cet article.

Le low rider : pour des voitures basses

Le low rider est un style de customisation inventé par les chicanos. Il est appelé Ranfla dans l’argot Mexico américain, et « roule-bas » dans les pays francophones. Le low rider est influencé par la culture hip-hop venant de la côte ouest-américaine ou westcoast. Il consiste à rabaisser la voiture jusqu’au ras du bitume. Les anciennes suspensions sont remplacées par des suspensions hydrauliques qui peuvent être réglées de l’intérieur. La voiture peut sauter sur place, réaliser des figures comme rehausser l’avant droite ou l’inverse ou encore de rabaisser l’arrière-train. Une commande installée au niveau de la console de la voiture permet de réaliser ces différentes figures. L’objectif de ce type de tuning ne consiste pas à tirer le maximum de la puissance du moteur mais de rouler bas et de se faire voir tout au long d’une avenue.

Le pro-touring

Le pro-touring  est constaté dans les muscle-cars américains. Il consiste à remplacer les pièces d’origine de la voiture par d’autres, jugées plus performantes. L’ancien moteur est remplacé par un moteur de type injection. Le système de freinage en tambour est remplacé par quatre freins à disque. Des stabilisatrices sont installées pour améliorer la tenue de route. L’intérieur du véhicule est parfois fignolé par du cuir cousu. Les pneus de petite taille sont remplacés par des jantes de 17 pouces, voire des jantes de 22 pouces. Le but de ce type de tuning est d’avoir un maximum de confort de conduite sans ressentir l’effet de la vitesse, même en roulant à 100 km/h dans un grand tournant.

Les Hot rod : pour un moteur plus performant

Le Hot Rod est né aux États-Unis. Les jeunes achetaient des voitures datant d’avant 1949 pour les modifier entièrement. Pour booster la puissance, ils changent le moteur d’origine en un moteur de quatre ou six cylindres surpuissant. On peut même rencontrer des customs car avec un moteur de huit cylindres en V.

Avec ce type de tuning, la customisation ne reste pas seulement sur la motorisation. Les customeurs modifient les systèmes de freinage, les suspensions, les jantes et optent pour des pneus larges. Le but étant de passer en premier sur la ligne d’arrivée. Les férus de Hot Rod enlèvent toit, portière, banquette arrière, pare-choc, capot pour alléger au maximum la voiture. L’aérodynamisme est ainsi au cœur de toutes les préoccupations.

Assurance et tuning voiture : faut-il déclarer les modifications ?
Comment participer à un concours de tuning ?