Eco-tuning ou chiptuning : le tuning qui peut faire baisser votre consommation de carburant

Le prix du carburant ne cesse d’augmenter. Les chercheurs ont étudié comment réduire la consommation de carburant tout en gardant la puissance de votre voiture. L’Eco-tuning ou chiptuning a pour objectif de minimiser la dépense en carburant en améliorant encore plus le couple du moteur.

Le chiptuning

Le chiptuning ou Eco-tuning est un mot qui vous est familier, mais vous semble flou en même temps. Pourtant les férus de la mécanique moderne s’accourent vers ce type de tuning. L’Eco-tuning, traduit comme « modification par puce électronique », est la méthode consistant à faire au moteur des réglages pour atteindre le meilleur et le maximum de performance.

Dès qu’un conducteur se décide à recourir à cette technique de modification par puce électronique, c’est qu’il désire une nette amélioration de la puissance de son véhicule. Le chiptuning ou Eco-tuning modifie l’ECU (Engine Control Unit) ou le calculateur du moteur pour réduire de manière significative la consommation d’essence ou de gas-oil. Non seulement il optimise votre véhicule, mais limite les émissions de gaz carbonique sur l’environnement tout en vous procurant un confort de conduite inégalé. Cependant, cette technique ne modifie pas la vitesse maximale, mais offre au moteur à atteindre la vitesse de pointe en un temps record.

Son mode de fonctionnement

Depuis la fin des années 90, les voitures sont presque toutes dotées d’un calculateur qui fait office de « gestion du moteur » ou ECU (Electronic Control Unit). L’ECU est le premier élément clé d’une voiture. Il gère le bon fonctionnement du moteur à partir d’une bonne dizaine de valeurs enregistrées dont la position du potentiomètre de l’accélérateur, la pression délivrée par le turbo et le calcul du débit d’essence pour les injecteurs. En optant pour l’Eco-tuning, le moteur sera modifié sans risque.

Avant d’entamer la reprogrammation du moteur, il est primordial de mesurer la couple et la puissance d’usine de votre voiture. Celle-ci se fera sur un banc de puissance. Puis viennent la lecture et l’enregistrement des valeurs d’usines de la voiture, si vous voulez les réutiliser ces données pour une raison quelconque. A la troisième étape viennent la modification des valeurs du calculateur et l’amélioration des rendements adéquats pour votre moteur. À la suite, le préparateur remplace les valeurs d’usine par les données personnalisées dans l’ECU. Le travail de reprogrammation s’achève par la remise des clés de la voiture et des documents ayant rapport à l’Eco-tuning de votre véhicule.

Boitier additionnel : une bonne alternative ?

Des préparateurs offrent comme alternative à la reprogrammation l’installation d’un boitier additionnel. Les résultats de la pose de cet appareil n’affectent que le débit de carburant injecté aux injecteurs. Par contre, l’Eco-tuning prend en compte la modification de quelques dizaines de paramètres. Le chiptuning est universel tandis qu’un boitier additionnel est spécifique d’une marque à l’autre. La modification par puce électronique est fonctionnelle autant avec un moteur diesel, qu’avec un moteur essence. Le boitier additionnel ne fonctionne uniquement que sur des moteurs à injection roulant avec du gas-oil.

Assurance et tuning voiture : faut-il déclarer les modifications ?
Comment participer à un concours de tuning ?